L’alimentation aujourd’hui

23 fév

« Celui qui comprend les lois fondamentales de la nutrition humaine, s’apercevra qu’il existe un équilibre dynamique permettant de se nourrir, d’une part sans surcharger son organisme, et d’autre part sans faire de l’alimentation une corvée dénuée de tout plaisir gastronomique.

Malgré la nourriture de plus en plus dénaturée, transformée, et dévitalisée qui nous est habituellement proposée, il existe un chemin de santé permettant de vivre dans un plaisir constant. Une fois que certaines règles sont acquises et que l’on a trouvé son équilibre alimentaire, alors tout devient agréable, y compris la consommation occasionnelle d’aliments réputés malsains, puisque l’on devient capable d’apporter à son organisme des périodes d’élimination des toxines absorbées.

Avec cette approche, rien n’est interdit, tout peut être consommé avec délectation, à la seule condition d’accompagner ce plaisir de modération et de vigilance. Un nouvel état d’esprit suffit pour que les plaisirs de la table ne soient plus incompatibles avec le plaisir d’être en bonne santé !

Il ne s’agit pas de s’enfermer dans des règles strictes. Bien au contraire, il est possible de goûter toutes les méthodes alimentaires, toutes les gastronomies et d’apprécier leurs palettes de saveurs, d’une manière plaisante et passionnante. (…)

La maladie n’est pas une fatalité, une « tuile » qui nous tombe sur la tête. On ne « tombe » pas malade, on le devient, parce que c’est nous-mêmes qui fournissons à notre corps les ingrédients de son intoxication. Lorsque les organes d’élimination (foie, peau, poumons, reins et intestin) sont surchargés, des toxines restent dans le corps, et pour s’en débarrasser, l’organisme va créer des crises d’élimination sous forme, par exemple, de pathologies inflammatoire telles que rhinites, sinusites, bronchites, etc. (.)

Nous sommes tous plus ou moins convaincus que notre santé est le bien le plus précieux que nous possédons. Mais, d’après certaines études, le budget moyen actuellement consacré à l’alimentation par les ménages a régressé en comparaison de celui générations précédentes, pour favoriser les dépenses de loisir et de « confort ». Ce phénomène de société encourage la consommation des produits les moins chers possible, au détriment de la qualité, ce qui, inéluctablement, a une influence négative sur notre santé.

Au-delà de toute philosophie, ce qui devrait nous accompagner dans tous nos choix au quotidien, quelle que soit la décision apparemment insignifiante ou importante que nous ayons à prendre, c’est le concept de la Vie.

Mettre au cour de toutes nos préoccupations et actions, quelles qu’elles soient, la volonté de respecter la Vie et de la promouvoir sans cesse, nous permettra d’éviter bien des erreurs et bien des souffrances.

L'alimentation aujourd'hui  dans guérison naturel veggie2

Le respect et l’amour de la Vie sous toutes ses formes, à commencer par la forme animale, est la base de toute alimentation saine.

continueront

source: erenouvelle

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous devez être Identifiez vous poster un commentaire.

GEOBIOLOGIE QUANTIQUE |
YOGA FÉMININ - GUJAN-MESTRAS |
Alzheimer, maladie de la mé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Psyché On Line
| ARC EN CIEL
| Aloe Vera : un mode de vie